Catégories
Actualités Start-Up

Microsoft pointe vers la fin du support en octobre pour les anciennes applications Office accédant aux services 365

Microsoft a récemment rappelé aux clients qu'à partir du 13 octobre, la société ne prendrait plus en charge les anciennes versions des applications Office se connectant aux services Office 365 et Microsoft 365.

Dans un document de support daté du 20 juillet, Microsoft a répertorié les applications qui volonté être «pris en charge pour la connexion aux services Office 365 (et Microsoft 365)» tels qu'Exchange Online, SharePoint Online et OneDrive Entreprise.

  • Microsoft 365 Apps pour les entreprises, anciennement appelé «Office 365 ProPlus»;
  • Microsoft 365 Apps for Business, anciennement «Office 365 Business»;
  • Bureau 2019;
  • Office 2016, mais uniquement la version Windows.

Les éditions d'Office laissées dans le froid sont celles dotées de licences «perpétuelles» – celles que les clients ont payées une fois, pas de façon répétée comme pour les abonnements Office ou Microsoft 365 – y compris Office 2013 sur Windows, qui bénéficiera du support jusqu'au 11 avril 2023; Office 2010 pour Windows; et Office 2016 pour Mac. Les deux derniers ont épuisé le support général le 13 octobre (les versions Mac d'Office ne sont prises en charge que pendant cinq ans, au lieu de la décennie que reçoivent les éditions de Windows.)

Bien que l'exclusion de certaines applications Office du support de service Office 365 puisse sembler difficile – en particulier lorsque ces applications ont des années de support – Microsoft a considérablement atténué le coup. «Nous ne prendrons aucune mesure active pour empêcher d'autres versions du client Office, comme Office 2013, de se connecter aux services Office 365, mais ces clients plus anciens peuvent rencontrer des problèmes de performances ou de fiabilité au fil du temps», a déclaré le développeur de Redmond, Washington. indiqué dans le document de support.

Avec le soutien perdu plus par omission que par commission, Microsoft a fait valoir que les clients "seront presque certainement confrontés à un risque de sécurité accru" et "se trouveront non conformes" plutôt que d'être soudainement suspendus d'accéder, par exemple, à OneDrive.

Microsoft joue depuis longtemps avec la prise en charge des applications Office se connectant aux services Office 365. Il y a trois ans, la société a déclaré que les versions à licence perpétuelle d'Office ne pourraient se connecter aux services cloud de Microsoft que pendant la première moitié de leur cycle de vie de support de 10 ans. Il a fixé au 13 octobre 2020 la date à laquelle la nouvelle politique entrerait en vigueur.

Mais en septembre 2018, Microsoft a accordé un sursis à Office 2016, affirmant que cette suite serait en mesure de se connecter aux services jusqu'en octobre 2023.

La prise en charge d'Office 2019 pour les services Office et Microsoft 365 expire également en octobre 2023.

Droits d'auteur © 2020 IDG Communications, Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *