Catégories
Actualités Start-Up

Microsoft présente un aperçu du navigateur Edge sur Linux

Microsoft a publié mardi son tout premier navigateur pour Linux, offrant un aperçu d'Edge sur son Dev Channel qui s'exécute sur le système d'exploitation open source.

L'apparence d'Edge a tenu compte d'une promesse antérieure de Microsoft de le rendre disponible ce mois-ci. «Avec cette version, Microsoft Edge est désormais disponible pour toutes les principales plates-formes de bureau et mobiles», a déclaré Kyle Pflug, responsable principal de programme au sein du groupe des expériences de développement, dans un article sur un blog d'entreprise. Edge était déjà disponible pour Windows 10, Windows 8.1, Windows 7 et macOS, ainsi que pour les systèmes d'exploitation mobiles Android et iOS.

Comme les autres aperçus de Dev Channel, Linux's Edge sera mis à jour selon un calendrier hebdomadaire. Microsoft, comme Chrome de Google – le navigateur le plus connu également construit sur la technologie créée par le projet open source Chromium – maintient plusieurs «canaux» différents, nommés Canary, Dev, Beta et Stable. Chacun est plus poli et fiable que le précédent.

Cet aperçu prend en charge plusieurs distributions Linux, notamment Ubuntu, Debian, Fedora et openSUSE. Les utilisateurs peuvent télécharger et installer le package .deb (Ubuntu, Debian) ou .rpm (Fedora, openSUSE) à partir du site Web Edge Insider, tandis que les administrateurs informatiques peuvent exploiter le référentiel de logiciels de Microsoft avec les outils de gestion de packages standard de leur distribution.

Edge's Dev Channel est actuellement sur la version 88, deux avant le navigateur Stable, qui a été promu à la version 86 le 8 octobre.

À plusieurs reprises dans son article, Pflug a souligné que la version Dev Channel du navigateur Linux devait être utilisée, non par les consommateurs ou les aficionados de Linux, mais par les développeurs de sites Web et d'applications pour tester leur travail. «Nous visons à offrir une expérience représentative aux développeurs qui souhaitent créer et tester leurs sites et applications sous Linux», a-t-il écrit, ajoutant que la plate-forme principale et les outils de développement «devraient généralement se comporter» comme ils le font dans les éditions Windows et macOS. du navigateur.

Droits d'auteur © 2020 IDG Communications, Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *