Catégories
Actualités Start-Up

Monopole: définition, types, caractéristiques et exemples

Les économies du monde entier sont témoins d'une combinaison de différentes structures de marché. Bien qu'il y ait beaucoup de concurrence dans la plupart des secteurs, certains secteurs ne voient qu'un seul vendeur. Il n'y a pas de concurrence dans ces industries car il n'y a pratiquement pas d'autres acteurs. Ces structures de marché sont appelées monopoles.

Mais qu'est-ce qu'un monopole exactement et comment ça marche?

Découvrons-le.

Qu'est-ce qu'un monopole?

Un monopole est une structure de marché qui consiste en un seul vendeur qui a le contrôle exclusif d'un produit ou d'un service.

Le mot mono signifie simple ou un et le préfixe polein trouve ses racines dans le grec, qui signifie «vendre». Par conséquent, le mot monopole se traduit littéralement par un vendeur unique.

Pour mieux comprendre le concept, décomposons la définition en trois phrases clés:

  • Structure du marché: Une structure de marché est la façon dont un marché est organisé. Il explique la concurrence sur le marché et comment les différents acteurs sont connectés les uns aux autres.
  • Vendeur unique: Un seul vendeur est la caractéristique clé d'un monopole. Cela signifie qu'un seul vendeur est seul responsable de la production de la production d'un certain bien.
  • Contrôle exclusif: Le contrôle exclusif, dans ce contexte, est le pouvoir d'une entité sur la production et la vente de l'offre concernée.

Caractéristiques d'un monopole

Un monopole présente des caractéristiques différentes des autres structures de marché. Ces caractéristiques sont les suivantes:

  • Vendeur unique – Un seul vendeur a un contrôle total sur la production et la vente d'une offre spécifique. Cela signifie également que le vendeur n'a pas de concurrence et détient l'intégralité de la part de marché de l'offre qu'il traite.
  • Pas de substituts proches – Le monopoleur produit un produit ou un service qui n'a pas de substitut similaire ou proche.
  • Barrières à l'entrée – Dans une structure de marché monopolistique, les nouvelles entreprises ne peuvent pas entrer dans l'industrie en raison d'obstacles tels que les réglementations gouvernementales, les contrats, les coûts de production insurmontables, etc.
  • Fabricant de prix – Un monopoleur a le pouvoir de facturer n'importe quel prix pour son produit de service.

Types de monopole

Il existe plusieurs types de monopoles dans une économie. Ces différents types de monopoles sont énumérés ci-dessous:

  • Monopole privé – Un monopole privé est celui qui appartient à un individu ou à un groupe d'individus. Ces monopoles visent principalement les profits.
  • Monopole public – Un monopole public est celui qui appartient au gouvernement. Ces monopoles sont créés pour le bien-être des masses. Un exemple de monopole public serait le service postal américain.
  • Monopole pur / absolu – Le monopoleur contrôle l'ensemble du marché pour son produit sans faire face à aucune forme de concurrence. Cela est possible car il n'y a absolument aucun substitut proche ou distant disponible sur le marché.
  • Monopole imparfait – Le monopoleur contrôle l'ensemble du marché pour son produit car il n'y a pas de substitut proche, mais il existe un substitut éloigné pour le produit disponible sur le marché.
  • Monopole simple – Un monopole simple est celui dans lequel un seul vendeur vend son produit ou service à un prix unique. Il n'y a pas de discrimination par les prix dans un simple monopole.
  • Monopole discriminatoire – Un monopole discriminant est celui où un seul vendeur ne vend pas son produit ou service à un prix unique. On observe une discrimination par les prix dans laquelle les prix peuvent varier d'une région à l'autre, ou les personnes venant de milieux économiques différents peuvent se voir facturer un prix différent, etc.
  • Monopole juridique – Un monopoleur légal bénéficie de droits approuvés par le gouvernement comme la marque, le brevet, le droit de copie, etc.
  • Monopole naturel – Un monopoleur naturel bénéficie ou bénéficie de facteurs naturels tels que les avantages de l'emplacement, la réputation de l'emplacement, les talents naturels et les compétences des producteurs, etc.
  • Monopole technologique – Lorsqu'une entreprise occupe une position technologiquement supérieure avec laquelle d'autres entreprises ne peuvent pas concurrencer, l'entreprise est considérée comme un monopole technologique.
  • Monopole conjoint – Lorsque deux entreprises ou plus se donnent la main pour former un monopole, on parle de monopole conjoint ou partagé.

Exemples de monopole

Quelques exemples de monopoles qui ont une grande importance historique sont énumérés ci-dessous:

  • Andrew Carnegie’s Steel Company (maintenant U.S. Steel): De la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle, la Carnegie’s Steel Company a maintenu un contrôle singulier sur l’acier sur le marché américain.
  • American Tobacco Company: Incorporée en Caroline du Nord le 31 janvier 1890 par James B. Duke, l'American Tobacco Company a maintenu un contrôle singulier sur le tabac en Amérique jusqu'en 1906 et contrôlait les quatre cinquièmes de l'ensemble de l'industrie nationale du tabac à l'exception des cigares.

Obstacles à l'entrée: comment un monopole conserve son pouvoir

Plusieurs facteurs et stratégies permettent à un monopole de maintenir le pouvoir qu'il détient dans une industrie. Celles-ci constituent essentiellement des barrières à l'entrée des entrants potentiels. Certains d'entre eux sont:

Économies d'échelle

Lorsqu'on dit que la production d'un certain produit est devenue efficace, cela signifie que l'entreprise n'a pas à dépenser de grandes sommes pour le coût de production. Après avoir existé sur le marché pendant une période de temps considérable, la production peut être générée à une plus grande échelle avec un coût d'entrée moindre. C'est ce qu'on appelle des économies d'échelle.

En raison de ce phénomène, la production générée par un monopoleur est importante, avec un coût d'entrée moindre. Au cas où une nouvelle entreprise tenterait d'entrer, le coût de production serait plus élevé que celui du monopoleur et la production générée serait inférieure à celle du monopoleur. Il est donc évident que le nouvel entrant serait désavantagé en termes de coûts de production. Par conséquent, le monopoleur bénéficie d'un avantage de coût.
Cet inconvénient inévitable dissuade les entrants potentiels et, par conséquent, les économies d'échelle constituent un obstacle à l'entrée.

Tarification stratégique

La tarification stratégique permet à un monopoleur de facturer n'importe quel prix pour ses offres. Le prix peut être fixé à un prix extrêmement bas – des prix d'éviction – afin d'empêcher toute entreprise d'entrer sur le marché. Cela est souvent fait par un monopoleur pour démontrer sa puissance et faire pression sur ses rivaux potentiels et existants.

Parfois, un monopoleur fixe souvent le prix de son produit ou service juste au-dessus du coût moyen de production du produit / service. Ce mouvement n'assure aucune concurrence. En effet, si un concurrent décide lui aussi de facturer le même prix pour la marchandise, le concurrent subira des pertes car le coût de production pour le monopoleur est bien inférieur au coût de production du concurrent.

Propriété des ressources essentielles et rares

Les monopoles qui entrent pour la première fois sur un marché ont accès à des ressources qu'ils peuvent choisir de conserver pour eux-mêmes. Pour cette raison, ces ressources rares mais essentielles sont rendues indisponibles pour les entrants potentiels.

C'est souvent le cas des monopoles naturels.

Coûts irrécupérables élevés

Les coûts irrécupérables sont ceux qui ne peuvent pas être récupérés en cas de fermeture d'une entreprise. Ce sont des coûts essentiels pour l'entreprise, comme les frais de publicité, mais qui ne peuvent être récupérés.

Avec l'existence d'un grand monopole, le risque qu'un entrant potentiel quitte son entreprise se profile toujours. Par conséquent, ces entrants potentiels hésitent à prendre un risque qui pourrait leur coûter trop cher. Cela constitue par conséquent une barrière à l'entrée.

Contrats

Les monopoles conservent leur pouvoir en créant des contrats avec les fournisseurs et les détaillants.

Fidélité à la marque grand public

Les consommateurs développent souvent la confiance et la fidélité des entreprises qui leur offrent des produits et services de qualité. Un sentiment de familiarité qui génère par conséquent les dissuade d'aller ailleurs pour satisfaire leur demande. Cela ne laisse aucune chance aux autres participants. Par conséquent, ils ont du mal à capturer des parts de marché pour le produit et le service qu'ils offrent.

Un bon exemple d'entreprise utilisant cette technique pour développer un monopole est Google.

Avantages du monopole

Les monopoles sont avantageux pour les économies à certains égards. Certaines de ces raisons sont énumérées ci-dessous:

  • Pas de guerre des prix – Les guerres de prix décomposent souvent les marchés. En l'absence de guerre des prix, les consommateurs bénéficient d'un certain degré de certitude quant aux prix qu'ils paient pour une marchandise. Cela devient donc un avantage que les monopoles apportent aux consommateurs sur un marché.
  • Grandes économies d'échelle – Un monopole a le pouvoir de produire de grandes quantités de produits à de faibles coûts d'intrants. Ainsi, ils peuvent et les fournir aux masses à moindre coût. Mais cet avantage ne profiterait aux consommateurs que si le monopole est éthique.
  • Plus de recherche et développement Un monopole a tendance à avoir confiance en sa part de marché. Cela les encourage à aller de l'avant et à investir davantage dans la recherche et le développement. La recherche et le développement conduisent à la production de nouveaux biens et services ainsi qu'à une efficacité de fabrication améliorée, ce qui profite finalement aux consommateurs.

Inconvénients du monopole

Les inconvénients d'un monopole dans une économie l'emportent souvent sur ses avantages. Voici les inconvénients d'un monopole:

  • Affecte la qualité des produits et services offerts – En raison d'un manque de concurrence, les monopoleurs ne réalisent souvent pas la nécessité de se moderniser. Ils ont tendance à ne pas s'engager dans l'innovation, et donc, de nombreux monopoles sortent de la tendance pour la même chose. Un bon exemple de cela pourrait être Blackberry, une marque de téléphones portables qui a captivé le marché mondial au début des années 2000, mais qui a maintenant été obligée de cesser de fabriquer ses propres smartphones en 2016. Les monopoles proposent également des produits et services de qualité inférieure dans le but d'économiser sur les coûts. de production. Puisqu'il n'y a pas de substituts proches, les consommateurs n'ont d'autre choix que d'acheter ces produits de qualité inférieure.
  • Prix ​​plus élevés – Un monopole est essentiellement un facteur de prix. Les monopoles ont le pouvoir de déterminer le prix de leur marchandise sans avoir à analyser les prix des concurrents puisqu'il n'y a pratiquement pas de concurrents. Cela leur permet de se livrer à des prix excessifs pour leurs produits de base.
  • Discrimination par les prix – Cette stratégie de vente est employée par les monopoles dans lesquels ils facturent des prix différents pour le même produit sur différents marchés. Ils facturent un prix basé sur ce qu'ils pensent que le consommateur accepterait. Par exemple, un produit vendu dans une région relativement aisée coûterait plus cher que le même produit vendu à un pauvre.

Allez, dites-nous ce que vous en pensez!

Avons-nous manqué quelque chose? Allons! Dites-nous ce que vous pensez de notre article dans la section commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *