Catégories
Actualités Start-Up

Une introduction aux nouveaux PowerToys de Windows 10

Dans les années 1990, les utilisateurs de Windows avaient accès à un certain nombre de petits outils logiciels gratuits de Microsoft pratiques pour les tâches quotidiennes, telles que l'accès aux éléments du bureau à partir d'un menu de la barre des tâches ou la modification rapide de la résolution de l'écran. Collectivement, ces programmes étaient appelés «PowerToys» (voir l'article éponyme de Wikipédia pour plus d'histoire et une liste d'éléments).

Aujourd'hui, Microsoft propose un ensemble d'outils sous le contrôle d'une seule application UWP du même nom. Contrairement aux outils des années 90, qui devaient être téléchargés et installés individuellement, la dernière application Windows 10 PowerToys permet aux utilisateurs d'accéder à tous les PowerToy disponibles en une seule fois.

Cependant, il n'est actuellement pas disponible sur le Microsoft Store: les lecteurs intéressés trouveront cet outil open source sur GitHub. C'est probablement parce que le nom complet de PowerToys est "PowerToys (Preview)". Avec un numéro de version actuel de v0.23 (inférieur à 1.0), il semble que le programme ait quelques moyens de faire avant d'être prêt pour le Store.

Malgré son statut de prévisualisation, la nouvelle collection PowerToys vaut le détour. Voici un petit tour d'horizon.

Installation (et mise à jour) de PowerToys

Pour commencer, accédez au site PowerToys sur GitHub et téléchargez la dernière version; vous le trouverez sous "Versions" en haut à droite de la page d'accueil ou visitez directement la page "Versions". (Assurez-vous de ne pas récupérer une pré-version expérimentale.)

Au cours des derniers mois, PowerToys a vraiment nettoyé ses capacités d'installation et de mise à jour. Les versions 0.18.2 et antérieures obligeraient les utilisateurs à sauter dans le Gestionnaire des tâches et à mettre fin à divers processus et applications avant que son installation ne puisse se terminer. Via Twitter, l'un des associés du chef d'équipe Clint Rutkas m'a informé que cela était dû à l'inclusion par le programme des DLL Core .NET dans PowerToys.

Mais à partir de la version v0.20.1, PowerToys gère toutes les applications ouvertes sans problème. Maintenant, il demande simplement l'autorisation de redémarrer l'Explorateur Windows (nom du processus: explorer.exe) à la fin de la mise à jour ou de l'installation.

En parlant de mises à jour, Rutkas et ses programmeurs travaillent dur pour pousser des mises à jour fréquentes sur PowerToys. Un regard sur le La page des versions affiche huit versions depuis début juin, soit environ deux par mois. Comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran du volet Général ci-dessous, le programme comprend un bouton «Vérifier les mises à jour», et il peut être configuré pour télécharger automatiquement les mises à jour à l'aide de la bascule en bas de ce volet.

L'interface utilisateur et le volet Général de PowerToys

Une fois installé, cliquez avec le bouton droit sur PowerToys dans la zone de notification de Windows 10 (ou dans le menu Démarrer) et sélectionnez Réglages dans le menu contextuel. Vous verrez un écran comme celui-ci:

win10 powertoys paramètres généraux IDG

Le volet Général de PowerToys utilise l'icône de roue dentée souvent associée aux paramètres dans Windows 10. (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)

La capture d'écran précédente montre les commandes générales des PowerToys dans le volet principal. À gauche, nous voyons les noms des véritables PowerToys à la disposition des utilisateurs:

  • Pipette à couleurs: Un petit widget qui permet aux utilisateurs d'obtenir des codes hexadécimaux à six chiffres pour les couleurs n'importe où dans la ou les zones d'affichage visibles dans Windows 10. Accessible à l'aide de la combinaison de touches Windows + Maj + C.
  • FancyZones: Un outil pour créer des mises en page de fenêtres pour prendre en charge plusieurs scénarios d'utilisation et le multitâche entre et parmi eux. Accessible à l'aide de la combinaison de touches touche Windows + `(accent grave).
  • Aperçu de l'explorateur de fichiers: Fournit des boutons pour activer l'aperçu des fichiers SVG dans le volet d'aperçu de l'Explorateur de fichiers ou sous forme de vignettes. Peut également activer l'aperçu des fichiers Markdown (.md).
  • Redimensionneur d'image: Fournit une entrée de menu contextuel sur les types de fichiers graphiques (en utilisant le clic droit dans l'Explorateur de fichiers) pour permettre à une ou plusieurs images d'être redimensionnées, de modifier le format de leur fichier graphique ou de le renommer selon les besoins. Très pratique: j'ai toujours le File Resizer PowerToy original des années 1990 sur plusieurs de mes PC.
  • Gestionnaire de clavier: Fournit une bascule pour permettre aux utilisateurs de remapper les touches du clavier («Remapper une touche») vers d'autres touches ou raccourcis, ou pour remapper des raccourcis («Remapper un raccourci») vers d'autres raccourcis ou touches.
  • PowerRename: Fournit une entrée de menu contextuel (a.k.a. une extension Windows Shell) qui offre un renommage avancé en masse pour les fichiers dans l'Explorateur de fichiers à l'aide de la recherche et du remplacement ou d'une expression régulière (regex).
  • PowerToys Run: Un lanceur rapide qui fonctionne un peu comme la fenêtre de commande Exécuter; les utilisateurs peuvent le lancer en utilisant la combinaison de touches Alt + espace. L’accès est un peu plus rapide et plus rapide que la zone Exécuter (qui est ce que la fenêtre de commande Exécuter est généralement appelée).
  • Guide des raccourcis: Une liste contextuelle des raccourcis clavier qui apparaît dans Windows 10 lorsque la touche Windows est enfoncée pendant un certain intervalle (assez long). La valeur par défaut est de 900 millisecondes (ms), soit presque une seconde complète, il est donc peu probable qu’elle apparaisse par accident.

Certains de ces outils sont explicites et il existe un document de présentation Web pour chaque PowerToy sur GitHub – mais pour commencer, je vais vous présenter quelques-uns de mes favoris.

Un aperçu du guide des raccourcis

Si vous maintenez la touche Windows enfoncée, une superposition affichant une liste de raccourcis de touches Windows apparaît sur l'écran principal de Windows. Une fois affiché, ce menu – a.k.a. le Guide des raccourcis – persiste tant que le winkey reste enfoncé. Ces raccourcis, ou combinaisons de touches, nécessitent que la touche Windows et la touche nommée soient enfoncées ensemble. C'est un moyen pratique de voir quels raccourcis clavier sont disponibles partout dans Windows 10.

guide des raccourcis win10 powertoys IDG

Le Guide des raccourcis fournit à tout moment une clé vers différents raccourcis clavier Windows. (Cliquez sur l'image pour l'agrandir.)

Vous pouvez configurer le Guide des raccourcis en le sélectionnant dans le volet gauche de la fenêtre Paramètres de PowerToys. Lorsque vous le faites, le volet principal vous propose des options telles que la définition de la durée pendant laquelle vous devez appuyer sur winkey avant que le guide des raccourcis n'apparaisse, la désignation de l'opacité de la superposition et le choix d'une couleur pour la superposition.

Mise à zéro avec Color Picker

Lorsque vous utilisez la combinaison de touches Windows + Maj + C, une petite fenêtre rectangulaire apparaît à l'écran (voir ci-dessous). Son côté gauche montre la couleur à la tête même du curseur de votre souris. Son côté droit affiche un code hexadécimal à six chiffres pour la valeur de couleur précédé d'un signe dièse (#), avec le code RVB équivalent (un triplet de valeurs à trois chiffres) ci-dessous.

sélecteur de couleurs win10 powertoysIDG

Nous n'avons pas besoin de parler éloquemment de cette nuance de bleu: nous savons que son code hexadécimal est # 62C2B6.

La capture d'écran à gauche montre ce qui ne peut être décrit que comme un beau bleu turquoise à partir d'une photo mise en lumière par Microsoft des eaux au large de Bora Bora. (Microsoft organise une vaste collection de photos appelées fonds d'écran Windows Spotlight et Bing; utilisez cette application gratuite pour récupérer votre propre ensemble.)

Color Picker écrit la valeur hexcode dans le tampon de collage lorsque vous cliquez sur la souris pour fermer ce PowerToy, afin que vous puissiez facilement le coller dans un programme graphique ou un balisage HTML (ou à tout autre endroit où vous pourriez avoir besoin d'un tel code de couleur). Pour plus de détails, consultez la présentation de Color Picker sur le site PowerToys GitHub.

Utilisation des menus contextuels

Les divers PowerToys qui fonctionnent dans l'Explorateur de fichiers – y compris Image Resizer et PowerRename – apparaissent en réponse à un clic droit dans le menu contextuel qu'il produit. La figure suivante montre que Redimensionner les images apparaît en haut de ce menu, tandis que PowerRename est tout en bas. Vous pouvez utiliser ces fonctionnalités en les sélectionnant dans ce menu contextuel à tout moment.

Menu contextuel de l'explorateur de fichiers win10 powertoys IDG

le Redimensionner les images et PowerRename Les éléments du menu contextuel de l'Explorateur de fichiers mènent aux commandes de leurs PowerToy respectifs.

Cliquez sur Redimensionner les images pour accéder à son panneau de contrôle, ou PowerRename pour voir ce qu'il peut faire. Ces outils sont plus ou moins explicites, même si c'est une bonne idée d'avoir une certaine connaissance des expressions régulières avant d'utiliser PowerRename pour jouer avec de vrais fichiers en direct sur votre PC Windows 10. Voici un joli didacticiel sur les expressions régulières pour Visual Studio qui devrait rapidement montrer aux lecteurs les bases des caractères, des opérateurs, des constructions et des modèles. Vous pouvez en savoir plus sur Image Resizer et PowerRename sur le site PowerToys GitHub.

Utilisation de PowerToys Run

De par leur conception délibérée, les touches combinées de PowerToys Run sont les unes à côté des autres sur votre clavier. Dès que vous cliquez sur Alt + espace, la fenêtre PowerToys apparaît instantanément pour demander une entrée de recherche, et sa fonction de recherche est également rapide comme l'éclair. J'ai utilisé la chaîne «power» pour mon exemple, sachant que cela activerait PowerShell (entre autres, comme indiqué ci-dessous).

win10 powertoys courir IDG

Appuyez sur Alt + espace pour lancer PowerToys Run, qui correspond à jusqu'à 4 éléments pour la chaîne saisie dans sa zone de recherche.

Cliquez sur n'importe quel élément dans les résultats de la recherche pour lancer et c'est parti. Une fois que vous avez compris, il bat le pantalon de la boîte Run (toujours disponible avec la touche Windows + R pour les purs et durs).

Juste gratter la surface

Cette histoire est conçue comme un aperçu de base et une introduction à PowerToys, donc je n'ai délibérément pas creusé dans FancyZones, qui en apporte suffisamment pour justifier une histoire qui lui est propre. En attendant, veuillez lire le document de présentation de FancyZones en ligne. Il existe de nombreuses informations et exemples utiles pour montrer comment le gestionnaire de fenêtres fonctionne et ce qu'il peut faire.

En général, je trouve que la génération actuelle de PowerToys est un digne successeur à la collection d'outils sous le même nom qui remontent à Windows 95. Passez un peu de temps avec cette collection de widgets, et je suis sûr que vous se mettre d'accord.

Droits d'auteur © 2020 IDG Communications, Inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *